Image
Découvrez Vendôme ville chargée d’histoire, labélisée "ville feurie" classée 4 fleurs (grand prix
national du fleurissement 10 années consécutives), son musée sur 4 étages( entrée gratuite ), l’ Abbaye de la trinité.
La chambre d'hôtes la bretonnerie est également à proximité du Château de Lavardin, de la Possonière ( maison natale de Ronsard ),
de la commanderie des templiers d'Arville ainsi que des nombreux châteaux de la Loire : Blois, Chambord, Chenonceau,
Cheverny, Amboise, Chaumont etc....
vendome
Image

Située dans le département du Loir-et-Cher, Vendôme est l'une des communes les plus séduisantes de la région centre.
Sur la route entre Chartres et Tours, elle fut l'une des premières villes d'art et d'histoire grâce à ses nombreux hôtels particuliers, ses maisons à pans de bois l'ancien couvent des cordeliers ou encore l'abbaye de la Trinité.
La ville a profité de la présence de cette puissante abbaye puis du passage de grandes familles pour se développer.
Labélisée "ville feurie" classée 4 fleurs (grand prix national du fleurissement 10 années consécutives), Vendôme a conservé depuis le XVIIème siècle un patrimoine unique d’espaces verts et de jardins sur une centaine d’hectares, toujours fleuris et entretenus avec passion dans une logique respectueuse de l’environnement. Spécialistes notamment de la mosaïculture, les jardiniers réalisent chaque année de véritables fresques florales, spécialement sur la pente des petits jardins, dans le square Belot, la cour de la bibliothèque.

Image

Le musée a été fondé en 1862 par la société archéologique de Vendôme. Il devient municipal en 1867. Après plusieurs localisations, les collections étant devenues abondantes, il est transféré dans les anciens bâtiments de l'abbaye de la Trinité.
Les collections riches et variées du musée de Vendôme sont présentées dans une partie des bâtiments de l'ancienne abbaye de la Trinité. Au cours de la découverte des salles, le visiteur peut admirer, à partir des fenêtres du nord, une magnifique vue du clocher roman et de l'église gothique. L'accès aux deux premiers étages se fait par un escalier en pierre du XVIIe qui menait au dortoir des moines.
Le musée conserve quelques pièces remarquables : harpe de Marie-Antoinette, décor peint du château de Richelieu, table du procès de Babeuf. (source: www.vendome-tourisme.fr et musees.regioncentre.fr, photo: www.communes.com)

vendome
Image
Image
L'abbaye de la Trinité de Vendôme est fondée en 1033 par Geoffroy Ier Martel, comte de Vendôme.
La légende raconte que le comte de Vendôme vit trois étoiles tomber dans un puits, y voyant là un signe divin, Geoffroy Martel décida d'ériger à cet emplacement une abbatiale.

Lors de sa construction, l’Abbaye de la Trinité reçue une Relique de la Sainte Larme, une larme que le Christ aurait versé lors de la mort de Lazare, qui aurait été recueillie par un ange. A la fin du XVème siècle, un monument sous forme d’armoire contenant la Relique de la Sainte Larme est construit. Le monument fut détruit au début du XIXème siècle, lorsque la relique quitta Vendôme pour Rome. Lors de ce transfert, la relique aurait été perdue. (source et photo: wikipedia)
Image

Située à 18 km de Vendôme, la forteresse, bâtie sur un promontoire rocheux qui s’élève à 45 m au dessus du Loir, domine Lavardin, un des "plus beaux villages de France". Construit à partir du début du XIème siècle par les premiers seigneurs de Lavardin, le château fut vendu au comte de Vendôme vers 1130, dont il devint la principale forteresse à partir de la fin du XIIème siècle. Complètement remanié aux XIIème et XVème siècles, il fut enlevé aux Ligueurs en 1589, puis démantelé l'année suivante sur ordre d'Henri IV, duc de Vendôme et roi de France.
Découvrez les ruines grandioses de la forteresse et visitez les salles souterraines.
(source: www.vendome-tourisme.fr, photo: wikipedia)

Image
Image
Image

Situé à 30 km de Vendôme, sur la commune de Couture-sur-loir, laissez-vous charmer par la maison natale de Pierre de Ronsard. Manoir et communs troglodytiques mêlent intimement les styles gothique et Renaissance. Vous serez intrigués par les inscriptions françaises et latines ornant les différentes façades. A partir du mois de mai vous apprécierez la balade dans le jardin de roses anciennes et contemporaines et le potager fleuri. (source: vendome-tourisme.fr, photo: www.lesrendez-vousdelapossoniere.fr)

Image
La commanderie d’Arville est une commanderie hospitalière d'origine templière située à environ 30 km au nord de Vendôme, sur la commune d'Arville.
L’histoire de la commanderie est marquée par les querelles qui ont opposé les Templiers aux seigneurs de Mondoubleau au début du XIIIe siècle.
Après l'arrestation des Templiers, la commanderie d'Arville fit partie des biens confisqués à l’ordre par Philippe le Bel, puis quand le pape Clément V supprima l'ordre en 1312, cette commanderie revint à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
Les hospitaliers occupèrent les lieux jusqu'à la révolution française. (source: wikipédia, photo: www.templiers.org)
Image
Image
Image

Le château royal de Blois, situé à 33 km de Vendôme, fait partie des châteaux de la Loire. Il fut la résidence favorite des rois de France à la Renaissance.
Situé au cœur de la ville de Blois, sur la rive droite de la Loire, le château royal de Blois réunit autour d’une même cour un panorama de l’architecture française du Moyen Âge à l’époque classique qui en fait un édifice clef pour la compréhension de l'évolution de l'architecture au fil des siècles. Les appartements royaux restaurés sont meublés et ornés de décors polychromes du XIXe siècle, créés par Félix Duban dans la lignée des restaurateurs contemporains de Viollet-le-Duc. (source: wikipédia, photo: www.messortiesculture.com)

Image
Situé à 47 km de Vendôme sur la commune de Chambord, le château est construit au cœur du plus grand parc forestier clos d’Europe (environ 50 km2 ceint par un mur de 32 km de long), il s'agit du plus vaste des châteaux de la Loire. Il bénéficie d'un jardin d'agrément et d'un parc de chasse classés monuments historiques. Chambord est le seul domaine royal encore intact depuis sa création. L'origine du château remonte au XVIe siècle et au règne du roi de France François Ier qui supervise son édification à partir de 1519. (source et photo: wikipédia)
Image
Image
Image
Le château de Chenonceau est situé dans la commune de Chenonceaux à 60 km de Vendôme et fait partie des châteaux communément appelés les châteaux de la Loire.
Construit, aménagé et transformé par des femmes très différentes de par leur tempérament. Il est édifié par Katherine Briçonnet en 1513, enrichi par Diane de Poitiers et agrandi sous Catherine de Médicis.
Il devient un lieu de recueillement avec la reine blanche Louise de Lorraine, puis il est sauvegardé par Louise Dupin au cours de la Révolution française et enfin, métamorphosé par madame Pelouze. C'est ainsi qu'il est surnommé "le château des Dames", tellement cette empreinte féminine est partout présente, le préservant des conflits et des guerres pour en faire depuis toujours un lieu de paix.
Meublé, décoré de rares tapisseries et peintures anciennes, l
e château est classé au titre des monuments historiques depuis son inscription sur la liste de 1840. (source et photo: wikipédia)
Image
Le château de Cheverny est un château de la Loire français situé en Sologne, sur la commune de Cheverny, dans le département de Loir-et-Cher à 48 km de Vendôme. C'est l'un des châteaux de la Loire les plus fréquentés avec ceux de Blois et de Chambord, tout proches.
Classé aux Monuments historiques, ce château est élevé au XVIIe siècle, dans un style très classique. Il a été dessiné par Jacques Bougier, architecte d'une partie du château de Blois.

Il héberge actuellement une meute et organise régulièrement des chasses à courre.
Il inspira Hergé pour la création du château de Moulinsart qui en est une réplique, amputée de ses deux pavillons extrêmes.
(source et photo: wikipédia)
Image
Image
Image
Le château d'Amboise, situé à 50 km de Vendôme, surplombe la Loire à Amboise dans le département d'Indre-et-Loire. Il fait partie des châteaux de la Loire.
Avant d'être rattaché à la couronne en 1434, le château appartenait, depuis plus de quatre siècles, à la puissante famille d'Amboise. Pendant la Renaissance, il sert de résidence à plusieurs rois de France.
Il a été partiellement détruit après la Révolution : du projet de Charles VIII subsistent toutefois le logis royal, la chapelle Saint-Hubert où reposent les restes présumés de Léonard de Vinci, les terrasses et les tours cavalières qui donnent au monument cette silhouette si singulière.
Le château d'Amboise fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840. (source et photo: wikipédia)
Image
Situé à 47 km de Vendôme, le château de Chaumont surplombe les bords de la Loire.
Au Xe siècle, Eudes Ier, comte de Blois, fait construire une forteresse pour protéger la ville de Blois contre les attaques des comtes d'Anjou. En 1039, le château passe dans la famille d'Amboise pour cinq siècles.
Louis XI ordonne en 1465 de brûler et de raser Chaumont pour punir Pierre d'Amboise de s'être révolté contre le pouvoir royal lors de la "Ligue du Bien public". Rentrée en grâce, la famille d'Amboise est autorisée à reconstruire le château.
Le château de Chaumont est le 4e château de la Loire le plus fréquenté en Loir-et-Cher, derrière le château de Chambord, le château de Cheverny et le château de Blois. Il fait l’objet de classements au titre des monuments historiques par la liste de 1840, ainsi qu'en 1937 et 1955.
(source et photo: wikipédia)
Image

© 2018 La Bretonnerie. Tout droits réservés

Image